Questionner l'effondrement. Reconfigurations théoriques et nouvelles pratiques.

Parutions

"[...] L’ouvrage souligne l’impérieuse nécessité pour les sciences sociales de renouveler leurs approches des questions écologiques et esquisse les premiers jalons d’un paradigme de l’effondrement."

 

Questionner l'effondrement. Reconfigurations théoriques et nouvelles pratiques.

Édité par Paul Cary, Nadia Garnoussi, Yann Le Lann

L’idée d’effondrement, médiatisée par la collapsologie comme destin probable de nos sociétés face aux crises écologiques, fait l’objet de multiples critiques alors même que les  illustrations récentes d’effondrements en cours, de l’épidémie de Covid-19 aux mégafeux, ne cessent de se multiplier.

Devant ce paradoxe, les auteurs réunis ici prennent au sérieux l’hypothèse d’un coup d’arrêt majeur de nos dynamiques socio-économiques et politiques, tout en montrant que le rythme des effondrements se révèle variable selon les territoires. À partir d’enquêtes de terrain plurielles, ils examinent également la façon dont se mobilisent des acteurs, au Nord et au Sud, militants engagés ou citoyens discrets, pour tenter d’y faire face.

L’ouvrage souligne l’impérieuse nécessité pour les sciences sociales de renouveler leurs approches des questions écologiques et esquisse les premiers jalons d’un paradigme de l’effondrement.

 

Sommaire

 

Introduction. L'effondrement, last call pour les sociologues ?  Paul Cary, Nadia Garnoussi, Yann Le Lann

Première partie. La catastrophe à l’épreuve des sciences sociales  

Introduction de la première partie. La catastrophe pour réactiver l’utopie ? Paul Cary  

Chapitre 1. Quelques réflexions sur l’idée de catastrophe en lisant Adorno. Laurent Plet  

Chapitre 2. La collapsologie, variante de l’écologie catastrophiste, et son analyse. Paul Cary

Chapitre 3. Rééquiper la sociologie pour faire face à la catastrophe ? Jacques Rodriguez  

Deuxième partie. Qui se mobilise contre l’effondrement ?  

Introduction de la deuxième partie. Les terreaux sociaux des mobilisations à l’ombre de l’effondrement. Yann Le Lann  

Chapitre 4. Enjeux écologiques et effondrements : de la collapsophobie à la collapsosophie. Pierre-Éric Sutter, Loïc Steffan, Dylan Michot  

Chapitre 5. Marcher pour conjurer l’effondrement ? Dispositions effondristes au sein des grèves climats. Collectif Quantité Critique  

Chapitre 6. Altérités effondristes et diplomaties sociologiques. Faire atterrir socialement le public de l’effondrement. Cyprien Tasset  

Troisième partie. Les espaces du discours effondriste  

Introduction de la troisième partie. Des effondrements et des territoires : cycles communs, vécus singuliers. Paul Cary, Hélène Melin  

Chapitre 7. L’effondrement à tous les étages : échelles de pensées et d’actions face à l’irréversible. Hélène Melin  

Chapitre 8. L’effondrement vu d’« en bas », entre logiques de distinction et quêtes de justice sociale. Karl Berthelot  

Chapitre 9. Que se passe-t-il quand l’effondrement a déjà commencé ? L’éolien offshore, une construction industrielle et inspirée. Arnaud Le Marchand  

Chapitre 10. Détruire les « prises sensibles ». Risque d’effondrement et expériences du monde dans la formation d’hydrocarbures de Vaca Muerta, Argentine. Tobias Etienne-Greenwood  

Quatrième partie. Comment faire face à l’effondrement ? Repenser les luttes sociales  

Introduction de la quatrième partie. La « politicité » de l’effondrement en questions. Nadia Garnoussi  

Chapitre 11. Aux racines de la collapsologie. Apocalyptique écologique, écopsychologie et courants spirituels alternatifs. Jean Chamel  

Chapitre 12. Ce que la contamination du monde fait aux femmes : perspectives « alter-féministes » sur l’effondrement. Magali Della Sudda  

Chapitre 13. « Y’a toujours à penser, à trouver mieux ». Moments effondristes et activisme du quotidien face à la catastrophe écologique. Alexandra Bidet, Solène Sarnowski  

Conclusion. Le paradigme effondriste, entre consensus factuels et conflictualités politiques des luttes écologistes. Nadia Garnoussi  

Bibliographie

Les auteurs

 

Cliquez ici pour commander l'ouvrage chez les Presses Universitaires du Septentrion

Éditeur : Presses Universitaires du Septentrion

Collection : Le regard sociologique

Pages : 320

Format : 16 x 24 x 1,7 cm

ISBN-13 livre broché : 978-2-7574-3645-5

ISBN-13 version numérique : 978-2-7574-3654-7