Dossier thématique dans la revue Sociétés Contemporaines

Laboratoires

Socialisations par l’espace, socialisations à l’espace.

Les dimensions spatiales de la (trans)formation des individus.

Dossier page 5 à 31.

 

Le dossier que dirigent Joanie Cayouette-Remblière, Gaspard Lion et Clément Rivière s’intéresse au sujet peu exploré de la dimension spatiale des processus de socialisation. Amélie Beaumont démontre que les hôtels de luxe produisent des mécanismes de subordination et d’acculturation chez leurs employés, du fait de la proximité de ces derniers avec les clients de l’hôtel. Garance Clément explique, à travers le cas d’une femme descendante d’immigrés algériens, que la fréquentation d’espaces festifs peut infléchir les trajectoires sociales. Ana Portilla étudie les rapports différenciés d’immigrés latinos aux États-Unis avec leur quartier, rapports qui pèsent sur leurs parcours dans la société américaine. Margot Delon montre que le destin des enfants et adolescents des bidonvilles et cités de transit de Nanterre est marqué par (et parfois se joue de) la triple frontière urbaine, sociale et raciale. Lorraine Bozouls analyse le poids des stratégies résidentielles des classes supérieures dans la transmission intergénérationnelle et le rôle de premier plan qu’y jouent les femmes. Clément Rivière décrit comment les cadres d’appréhension des espaces publics urbains, transmis aux enfants par les parents, contribuent à former des dispositions fortement genrées.

 

Joanie Cayouette-Remblière
Gaspard Lion
Clément Rivière

 

03/2019

 

Édition: Presses de Sciences Po

 

Commander cette revue